L’image que j’ai choisie à la une de cet article provient du fonds CA601(Greffes d’arpenteurs) aux Archives Nationales du Québec. Elle montre une section d’un plan de Berthierville en 1881. Près de la bordure de droite apparaît un carré marqué ‘ »magasin », sans le nom de son propriétaire.

S’agissant d’archives, j’ai trouvé par hasard, il y a quelques années, un dessin fait par une descendante du marchand berthelais Prisque Ferland, montrant la maison-magasin de ce dernier. Cette boutique était située du côté Nord de la rivière Bayonne, en face du manoir des Cuthbert, amis de Prisque. Ce dernier était le frère de Benoît Ferland, grand-père du grand-père….de mon grand-père Edmond Ferland.et c’est avec une certaine émotion que j’ai lu les notes qui accompagnaient le dessin (je cherche la pièce dans mes archives…et vous la montrerai une fois retrouvée). L’auteur de ces notes, le Dr J.S. Ferland de Lanoraie, était l’arrière petit-fils du constructeur de cette maison.

Prisque Ferland, originaire de l’Île d’Orléans, avait émigré vers 1770 à Berthier pour y rejoindre son oncle Prisque Paquet, lui-même marchand berthelais depuis avant la conquête (1756 ou peut-être avant).

À partir des données concernant ces deux marchands à Berthier au 18ème siècle, j’ai voulu en trouver d’autres, dont je dresse ici une courte liste (partielle). Il s’agit de marchands résidents de Berthier; il faut savoir que les marchands de Montréal vendaient beaucoup aux gens des campagnes avant la conquête, de sorte que peu de commerçants berthelais pouvaient gagner leur vie sur place:

Anoine Puypéroux: 1713, à l’île Dupas

J.B. Destrempes: 1755, à l’île Dupas (ce qui indique peut-être que l’île était le lieu d’affaires par excellence de cette zone avant la conquête)

Louis Olivier: 1763, à Berthier

Michel Dubord: 1769, à Berthier

Joseph Cadet: 1778, Berthier

Un certain Cairns: 1789, Berthier

Des marchands de Sorel et de Lanoraie ont fait affaires aussi avec les Berthelais, au 18ème siècle.