Ce presbytère aux murs de pierre est la fierté de Saint-Maurice-de-Champlain. Y vécut, de 1957 à 1983, demoiselle Monique Mongrain, auxiliaire de curé, dont les talents de cuisinière sont connus grâce au livre Les recettes de Madame curé (P. Beaudoin, éd. Logiques, 1995). De style cubique, le bâtiment montre un avant-corps qui donne du relief à la facade.

Mademoiselle Mongrain, nièce du curé, « aimait servir l’agneau Merveille un gigot de 4 ou 5 lb dont plusieurs ingrédients font saliver: brandy, gelée de cassis, café fort » (source: Les presbytères anciens du Québec, page 167). D’une certaine façon, un patrimoine culinaire inusité est associé ainsi à notre patrimoine immobilier.

D’autres auxiliaires de curés de la région Mauricienne partageaient leurs recettes pour servir de temps à autre le genre de menu qui suit:

(Menu pour 8 personnes)
Crème de tomates maison de maman
Roulés au bacon
Poitrines de poulet farcies
Gâteau Reine Élizabeth, sauce au caramel
Salades de germes de luzerne et de légumes crus,
vinaigrette au vinaigre de vin rouge
Plateau de fromages: chèvre au poivre, St-André, Oka.