Voici un procès tiré du Fonds de la Juridiction royale de Montréal (TL4,S1,D3513) 29 décembre 1728 – 1 janvier 1729

Ce dossier de matière criminelle contient d’abord la plainte conjointe d’Antoine Forestier, Joseph Istre et Nicolas-Auguste Guillet, disant que dimanche dernier leurs femmes ont été en carriole à Côte-Sainte-Catherine et que sur le parcours elles firent la rencontre d’une carriole qui venait en sens inverse et qu’elles se sont immobilisés pour la laisser passer. Au cours de cet incident, leur charretier aurait été attaqué par un habitant de la Côte Saint-Laurent, Jacques Bertrand et le maçon Jean-Baptiste Aubertin et frappé de plusieurs coups de poing. Ils demandent la tenue d’une information judiciaire. Le dossier contient ensuite  l’information judiciaire au cours de laquelle Joseph L’heureux, âgé de 21 ans, journalier demeurant chez Jean Fontenelle dit Champagne, à Côte-des-Neiges, fait sa déposition concernant cet événement.

Nous n’avons pas trouvé le dénouement de la chose. L’affaire n’était pas majeure, mais c’est tout de même un cas ancien de « rage au volant » !