Patrimoine et histoires d'ici

Blogue traitant du patrimoine bâti du Québec et de l'histoire socio-économique de l'époque de la Nouvelle-France jusqu'à la Révolution tranquille.

Un ancêtre boulanger

Parfois, le chercheur en histoire tombe sur une information qui lui procure une grande satisfaction. Je suis présentement à fouiner dans le livre de comptes (microfilmé, pas l'original...) d'un marchand de Ville-Marie (Montréal), pour les années 1727-28. Il s'agit de Charles Nolan Lamarque, qui tenait boutique coin Saint-Paul et Saint-François-Xavier (aujourd'hui le resto Le Bourlingueur). [Lire la suite]

22 avril 2019|Categories: Histoire de Montréal, Marchands|Étiquettes: , |

Les premiers marchands de nos campagnes

Plusieurs d'entre vous aimez les Fêtes de la Nouvelle-France. Mais on y montre surtout la vie "en ville" à cette époque. Dans les campagnes de Nouvelle-France, on a longtemps été dépendant des marchands des villes de Québec, Montréal et Trois-Rivières, où la présence de marchés de denrées permettait aux habitants de troquer leurs oeufs et [Lire la suite]

18 avril 2019|Categories: Non classé|

Du Poitou à l’Île d’Orléans:une ferme à louer

Après son "stage" au Cap Tourmente, l'immigrant François Ferland aurait pu demander en concession une terre à défricher. Sa stratégie fut tout autre. Au printemps 1678, il s'engage pour un an à Denis Roberge, propriétaire de la terre portant le no. 36 sur la carte de l'image en bandeau ci-haut (cliquez sur cette image). C'était [Lire la suite]

11 avril 2019|Categories: Généalogie Ferland, île d'Orléans|

Patrimoine à démolir

Soyons réalistes. Au cours des prochaines années et décennies, le patrimoine bâti du Québec va s'atrophier, et de grands pans vont disparaître. Pourquoi? D'abord, c'est une question de culture. Une culture (valeurs et façon de vivre) est toujours fortement contrainte par son environnement humain et socio-économique. Or, la culture québécoise est en mutation, vers quelque [Lire la suite]

7 avril 2019|Categories: Berthier-en-Haut, Histoire de Lanaudière, Non classé, patrimoine|

Dans une maison de l’île d’Orléans, en 1685 (3ème de 3)

Premier couple à paraître dans le registre des mariages de l'Île d'Orléans, François Ferland et Jeanne-Françoise Milloir ont d'abord tenu maison sur une ferme de Saint-Pierre louée du sieur Denis Roberge, de Québec. En 1685, ils demeuraient non loin de là dans une maison achetée de Jean Badeau l'année précédente. Le texte à paraître du [Lire la suite]

7 avril 2019|Categories: Histoire, île d'Orléans, Nouvelle-France|