Non classé

16 juillet 2019

Le silence et la mauvaise foi (3 de 3)

16 juillet 2019|Categories: Non classé|

Vous savez déjà que Ville N. souffre, en matière de gestion de son patrimoine, d'une sorte d'indifférence semi-consciente. Voici la partie finale (recommandations) d'un mémoire que  j'ai fait parvenir en septembre 2019 et à nouveau au début de 2019, à deux divisions de Ville N. Aucune réponse à ce jour. On se renvoie la balle, [Lire la suite]

12 juillet 2019

Le silence et la mauvaise foi (2 de 3)

12 juillet 2019|Categories: Non classé, patrimoine|Étiquettes: |

La vilaine Ville N. a un lourd parcours d'indifférence patrimoniale. Non pas qu'elle n'a rien fait sur rien. Par exemple, grâce aux fonds du Ministère québécois Culture et Communications, Ville N. a deux bâtiments classés, une église et un moulin. Dans le cas du moulin, cependant, les fervents du patrimoine local ont dû se battre [Lire la suite]

9 juin 2019

Les Ferland et les Goulet, à Saint-Pierre (île d’Orléans)

9 juin 2019|Categories: À lire, Généalogie Ferland, île d'Orléans, Non classé|Étiquettes: , |

(photo: Mario Goulet) Les familles Ferland de Saint-Pierre ont contracté des alliances familiales avec les familles Goulet, et ce dès le 17ème siècle. Deux des quatre fils de l’ancêtre François Ferland et de son épouse Jeanne-François Milloir ont épousé des filles de Nicolas Goulet et Sainte Cloutier. Voici les notes contenues dans la brochure récemment publiée [Lire la suite]

9 mai 2019

L’exploration du Canada avant Jean Cabot

9 mai 2019|Categories: Non classé|

Ci-dessus, je montre la photo du monument de Jean Cabot, à Bonavista, Terre-Neuve. Les terreneuvien(ne)s jurent que cet explorateur anglais (un Vénitien, à vrai dire) est débarqué à Bonavista en 1497, lors de sa première expédition en direction des terres lointaines, qui dans son esprit étaient...le Japon. Cabot a longtemps été considéré comme le premier [Lire la suite]

18 avril 2019

Les premiers marchands de nos campagnes

18 avril 2019|Categories: Non classé|

Plusieurs d'entre vous aimez les Fêtes de la Nouvelle-France. Mais on y montre surtout la vie "en ville" à cette époque. Dans les campagnes de Nouvelle-France, on a longtemps été dépendant des marchands des villes de Québec, Montréal et Trois-Rivières, où la présence de marchés de denrées permettait aux habitants de troquer leurs oeufs et [Lire la suite]