Icône de service de conférences – Claude Ferland, chercheur en histoire

Depuis plus de dix ans, je présente des conférences par l’intermédiaire des sociétés d’histoire, des sociétés de généalogie et des bibliothèques.

Voici les conférences que j’offre présentement:

Cadiens et voyageurs

Peinture de Frances Anne Hopkins (1870) pour la conférence «Cadiens et voyageurs» de Claude Ferland, chercheur en histoire

Cette conférence s’appuie sur les quinze années de recherches que j’ai consacré à de remarquables voyageurs, engagés de la traite des fourrures. Ces voyageurs étaient originaires des paroisses dites de la «Nouvelle-Acadie» dans la vallée du Saint-Laurent. Cadiens et voyageurs est aussi le titre de mon livre qui sera publié aux Éditions GID à l’automne 2016.

Mon intention, par le livre et la conférence Cadiens et voyageurs, est de faire découvrir aux lecteurs et auditeurs les différents volets du métier de voyageur et leur monde disparu. En, et en particulier, je souligne la participation spécifique des cadiens à ce monde des voyageurs. D’où venaient les voyageurs cadiens? Où ont-ils travaillé, et pour qui? En quoi se sont-ils distingués?

Ma présentation repose sur une série de diapositives numériques qui représentent des peintures anciennes sur les voyageurs et les postes de traite, des portraits de personnages marquants du monde des voyageurs. Également, ces diapositives présentent des photos contemporaines de musées et d’anciens postes de traite qui concernent le commerce des fourrures et le métier de voyageur.

Cette conférence de 60 minutes est l’adaptation d’une conférence nommée Les Voyageurs du Nord-Ouest qui a été donnée à Mascouche, à Repentigny et à Saint-Roch-de-L’Achigan au cours des dernières années.

Vous souhaitez présenter ma conférence Cadiens et voyageurs à votre maison de la culture, votre société historique ou votre bibliothèque? Contactez-moi!

Marchands et magasins d’antan

Magasin général Hodge à Stanbridge Est pour la conférence «Marchands et magasins d’antan» de Claude Ferland, chercheur en histoire.

Cette conférence présente mes recherches sur le métier de marchand, sur les bâtiments qui ont logé leurs activités et sur la dimension historique du magasinage au Québec.

Le commerce de détail, on ne le dit pas assez, touche les racines mêmes de notre histoire. Alors qu’on représente généralement les plus importantes contributions aux débuts de la Nouvelle-France comme étant celles des colons, des soldats et de filles du Roy, la réalité fut plus complexe. Samuel de Champlain, avant d’être découvreur et chef de colonie, fut avant tout le représentant d’une compagnie de commerce. Il a eu, en les Amérindiens, des clients consommateurs de biens européens.

À Montréal et dans les campagnes environnantes, de nombreux entrepreneurs ont tenu de petits magasins, appelés d’abord boutiques, puis magasins généraux., Ces entrepreneurs ont joué longtemps les rôles de détaillants, banquiers, maîtres de poste et agents d’information. Suivirent après 1850 les magasins départementaux, puis les magasins spécialisés, et au XXe siècle les marchands numériques dans Internet.

Cette conférence de 60 minutes utilise une série de diapositives numériques qui représentent des magasins de divers lieux à diverses époques, ainsi que des portraits de personnages marquants du monde du commerce de détail au Québec. Également, j’y présente des photos d’objets relatifs aux magasins d’autrefois.

Vous désirez présenter ma conférence Marchands et magasins d’antan à votre bibliothèque, maison de la culture ou société historique? Joignez-moi!