Couverture du livre «Cadiens et voyageurs» de Claude Ferland, chercheur en histoire (Éditions GID, 2016)

Un parcours singulier au Pays d’en-Haut

Éditions GID
2016
294 pages

On associe naturellement les Acadiens à l’océan Atlantique et à l’ancienne Acadie, d’où des milliers d’entre eux furent déportés par les Britanniques en 1755. Pourtant, le livre Cadiens et voyageurs raconte l’histoire de deux «Cadiens» qui ont aidé l’un des plus célèbres Britanniques du 18ème siècle, Sir Alexander Mackenzie, à atteindre par voie de terre non pas un, mais deux océans, soit l’océan l’Arctique et l’océan Pacifique.

Au Québec, dans les paroisses où se sont installés les Cadiens revenus d’exil, on trouve des toponymes comme «Nouvelle-Cadie», «Petite Cadie», et même une municipalité de L’Acadie. Ces Acadiens ont déployé de grands efforts à se reconstruire de nouveaux «pays». Pourtant, à la même époque, des Landry, des Cormier, des Dugas, des Leblanc et bien d’autres encore ont choisi une autre forme d’exil, volontaire, soit celui des voyageurs de la traite des fourrures.

Ceux dont j’ai retracé le parcours dans le pays d’en-Haut, à l’ouest et au nord des Grands Lacs, furent «surtout des voyageurs assidus, des hommes habiles et expérimentés dont plusieurs finiront leurs jours dans le Nord-Ouest», comme le souligne le professeur Thomas Wien en préface. Et il y a encore dans les Territoires du Nord-Ouest des descendants de voyageurs qui portent un patronyme cadien, sans savoir peut-être que leur ancêtre s’appelait Pierre Lanoue et était originaire du village québécois de L’Acadie.

Comment se procurer ce livre?

Note: toute nouvelle commande sera traitée après le 24 septembre. Merci!

Auprès de l’auteur au coût de 36$ (livraison postale incluse, Canada seulement)
– En ligne: Via PayPal




– Par chèque: Transmettre SVP à l’adresse suivante:

Claude Ferland
125A rue Lapointe
Repentigny (Québec)
J6A 8E8

(Note: Pour commander plus d’un exemplaire, SVP me joindre par ce formulaire)

Chez votre libraire favori (En inventaire ou sur commande)
Chez l’éditeur GID